Sourire de vie…livre publié chez Edilivre

  • Accueil
  • > Recherche : legend lin dance theatre
10 novembre 2011

Legend Lin dance Theatre

Publié par flostarlette dans Z Théatre - Expos

Legend Lin dance Theatre dans Z Théatre - Expos 2011_06_03_12_42_50_4h5g9960-sgu-v-300x200

2011_06_09_15_34_26_-4h5g8350-300x200 dans Z Théatre - Expos

2011_06_09_15_35_14_4h5g771098--300x192

2011_06_09_15_36_12_4h5g8969-198-a--300x197

Chants de la Destinée

Sensuelles et sauvages, fascinantes et poétiques les images créées par Legend Lin sont une superbe méditation visuelle. Le tout premier solo créé en 1976 par cette illustre compagnie, N’oubliez pas votre ombrelle, l’avait déjà projetée sur la scène internationale. Depuis les spectacles chorégraphiés et mis en scène par Lee-Chen Lin font le tour du monde et on regrette leurs trop rares passages sur nos scènes occidentales. Cette native de Taiwan, qui a étudié la danse à l’Université de la culture chinoise de Taipei, crée des pièces en miroir, le passé / le présent, les cultures d’hier et d’aujourd’hui, l’orient / l’occident, la tradition / le présent… ne se départant jamais d’un souci esthétique fort. Il s’en dégage une troublante beauté car elle redonne aux gestes rituels banalisés par la pratique toute leur portée symbolique. Elle a confié la conception des costumes à Tim Yip, le célèbre costumier et directeur artistique ayant reçu, à ce titre, deux oscars pour le film de Ang Lee, Tigre et Dragon. Vingt danseurs et musiciens en état de transe donnent au spectacle une dimension spirituelle, presque mystique. C’est le Centre National de la Danse, le Théâtre National de Chaillot, la Maison de la Culture d’Amiens ou le  Festival d’Avignon qui accueillent en France cette production Taiwanaise… Ces Chants de la Destinée sont autant de miroirs de vie, que la chorégraphe inspirée dresse au pluriel pour que chacun puisse trouver sa voie. Alors, n’oubliez pas votre ombrelle et partez en balade…

« Les danseurs ralentissent leurs gestes, enroulent leurs épaules, puis les ouvrent imperceptiblement. Chaque seconde est un chef-d’œuvre, l’expression d’une esthétique de l’espace et du rythme. »

 Jack Anderson – The New York Times

Très beau spectacle…très surprenant! Raffiné dans le mouvement.

 http://www.maisondelaculture-amiens.com/www/spectacles/legend_lin_dance_theatre/fiche/storage/spectacles/liens/2011_10_20_18_29_31_legend_lin_dance_theatre.pdf

 

livre des souvenirs |
L'ermite du 11ème |
Mots@Mots / AtelierS d'é... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ateliers et jeux d'écriture
| Littérature de jeunesse thé...
| Les chroniques de Wenceslas...